28 août 2008

You're gonna be the one that saves me ?

Et je n'ai plus qu'à pioché une poignée d'espoir et attendre que la vie me sourit à nouveau. Elle a de si belles dents, elle serait idiote de s'en priver.
Posté par Abricot juteux à 22:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2008

Brad Doggett is my wonderwall.

Merci père noël, pour le merveilleux nuage rose saveur framboise des bois jolis que tu vas gracieusement m'offrir après en avoir ordonner à tes fidèls petits nains ( oh non, le pléonasme Pauline ! ) sous payés et épuisés, la fabrication minutieuse.
Posté par Abricot juteux à 01:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2008

Et si en plus, dans Shreck 3, Arthi rétorque en un " Et ta soeur ?! "... le monde est fabuleux !

Si Mickey se la joue, Minnie est une niaise, Daisy une allumeuse et Piscou un avare... Que nous reste -t- il ?
Posté par Abricot juteux à 00:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 août 2008

La mer me sourit.

Ohé Ohé, Matelot ! Matelot navigue sur les flots !
Posté par Abricot juteux à 21:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2008

V'lan, c'est léger comme une plume.

Ecrit moi un mot d'humour sur la joue et je te ferais 4 bisous d'amour sur le bras.
Posté par Abricot juteux à 23:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 août 2008

Cet amour qui me flingue ( est-il alors imaginaire ? )

Telle une Granny fraiche dans un panier de mûres sauvages, je me perd de jour en jour dans une confusion instable et troublante. J'aimerai me recroqueviller dans une bulle  de savon et m'envoler, haut, haut, toujours plus haut jusqu'au nuage rose qui me tend ses bras de coton. Et là, ma bulle éclate sauvagement, me laissant retomber sur le coussin de douceur pour mieux me plonger dans mes rêves.
Posté par Abricot juteux à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]